Le fleuve / The River, 50° 11′ 53,8” N., 66° 4′ 10″ O., 2021

Le fleuve I, 50° 11′ 53,8” N., 66° 4′ 10″ O., 2021

Video monobande
28 min (en boucle)
Extrait de 2 minutes

La vidéo est sans son, car elle est présentée sous forme d’installation avec la sculpture sonore L’en deçà.

Les images des vidéos Le fleuve I et Le fleuve II furent tournées à la Pointe de Moisie, à proximité de Sept-Îles, là où le fleuve Saint-Laurent rencontre la mer. Ces œuvres évoquent l’idée du voyage qui traverse des lieux et des événements dans une quête sensible du monde. Béchard Hudon explore la limite incertaine entre le réel, l’illusion et l’imaginaire, où il est entre autre question du temps et de son écoulement ainsi que de l’interprétation que nous en faisons. Cette composition visuelle hypnotique engage le corps dans une succession régulière ou irrégulière des vibrations internes et externes du Saint-Laurent. Le flux et le reflux continus des vagues constitués d’un nombre infini d’ondulations qui se rassemblent ou se dispersent, invitent à une expérience sensorielle qui nous absorbe dans un brouillage temporel. Ce paysage marin est en relation étroite avec la composition sonore de L’en deçà où l’on entend les voix singulières de ce cette matière fluviale. Les artistes souhaitent mettre en œuvre plusieurs modes d’attention sur la combinaison diversifiée des formes de vie qui peuplent les mouvements internes de ces systèmes naturels et engager une réflexion sur les liens que nous entretenons avec les autres espèces du vivant.

Exposition

2023 Monstres, martyrs et cieux, Mois Multi, Espace 400e, Québec, Canada
2022 Configurations du sensible, Salle Alfred Pellan, Maison des arts de Laval, Québec, Canada. Commissaire : Aseman Sabet

Couverture médiatique et publication

LALIBERTÉ, Eve, Faire résonner le territoire, Signé Laval, 14 mars 2022, en ligne
CAMPEAU, Sylvain, « La plastique des sens », En toutes lettres, 4 mars 2022, en ligne

Aide financière

Conseil des arts du Canada

Photos

Béchard Hudon

The River I, 50° 11′ 53,8” N., 66° 4′ 10″ O., 2021

Single channel video
28 min (in loop)
2 min excerpt

The video has no sound, as it is presented as an installation with the sound sculpture The Underneath.

The images of the videos The River I were shot at Pointe de Moisie, near Sept-Îles, where the St. Lawrence River meets the sea. These works evoke the idea of a journey through places and events in a sensitive exploration of the world. Béchard Hudon explores the uncertain boundary between reality, illusion and the imaginary – which questions, among other things, time and its passage as well as the interpretation we make of it. This hypnotic visual composition engages the body in a regular or irregular succession of the river’s internal and external vibrations. The continuous ebb and flow of the waves, made up of an infinite number of ripples that gather or disperse, makes up a sensory experience that absorbs us in a temporal blur. This seascape is in close relation with the sound composition of The Underneath, where we hear the singular voices of this river matter. The artists wish to focus several of our modes of attention on the diverse combination of life forms that populate the internal movements of these natural systems. They want us to reflect on the relationships that we maintain with other living species.

Exhibition

2023 Monstres, martyrs et cieux, Mois Multi, Espace 400e, Québec, Canada
2022 Configurations du sensible, Salle Alfred Pellan, Maison des arts de Laval, Quebec, Canada. Curator: Aseman Sabet

Financial support

Canada Council for the Arts