L’oreille [é]tendue / The extended ear, 2013

Bechard_Hudon_OreilleEtendue_17

L’oreille [é]tendue, 2013

Installation dans la ville
MATÉRIAUX : papier, résine époxy, aluminium, acier galvanisé, plastique

Dans le cadre de son 20e anniversaire, Avatar commande une oeuvre au collectif Catherine Béchard & Sabin Hudon.

L’oreille [é]tendue est un projet qui crée un parcours sonore comprenant vingt dispositifs d’écoute, dispersés dans huit lieux situés entre le Parc Victoria et le Bassin Louise à Québec. À l’aide de la carte traçant l’itinéraire de notre déambulation, nous découvrons des cornets acoustiques invitant à y poser l’oreille. Une volonté de créer des espaces d’attentions destinés à orienter l’écoute sur différents points de la ville. Ces points d’ouïes, sélectionnés en fonction de la diversité des ambiances sonores urbaines incitent à s’attarder aux événements sonores qui habituellement nous échappent. Ces arrêts dans l’espace visent à susciter un terrain d’expérimentation, où il sera possible de prêter l’oreille à des événements isolés, camouflés dans l’épaisseur auditive générée par nos activités quotidiennes.

Réalisée à partir du matériau sonore qui jouit traditionnellement d’une position seconde ou mineure par rapport au visible dans la vie de tout un chacun, l’œuvre L’oreille [é]tendue propose une simple manière d’explorer notre environnement. Le fait de marcher dans le but d’écouter nous permet d’être en résonance avec les bruits qui composent nos territoires sonores. Le hic et nunc de la promenade sonore, participe à l’unicité de son existence et à son caractère non reproductible d’une marche à l’autre. Chaque lieu a ses caractéristiques propres, ses effets acoustiques, ses couleurs et ses ambiances. Par ce trajet désigné et parsemé de prothèses auditives, les artistes souhaitent accentuer les ambiances acoustiques « ready-made » en relevant les nuances qui les traversent. Travailler sur les sons et sur leur perception dans l’espace urbain, c’est relancer notre rapport au monde dans une réalité sonore et collective. Le marcheur est donc invité à s’immerger dans un paysage acoustique ouvert et varié dont il est partie prenante. L’oreille est performative, elle scrute et modélise son territoire. Nous sommes des « arrangeurs » à l’œuvre et [ré]inventons notre écoute à l’intérieur de l’apparition et de la disparition des sons offerts à nos oreilles.

Présentation

2013 Huit lieux extérieur dans la ville de Québec (Canada) Carte identifiant les différents lieux

Publications — Médias électroniques

2014 POIRIER, Josianne, « Le paysage sonore comme matière », Espace, no 108, automne 2014, pp. 39-43
2014 DURAND, Guy Sioui, « Transferts d’expériences : Autour du feu, en classe ou en résidence », Inter Art Actuel, no 116, hiver 2014, pp. 9-13
2013 DELGADO, Jérôme, « Le centre audio Avatar défonce le mur du son », Le Devoir, Montréal, 20 septembre, cahier b, p. B1
2013 DESLOGES, Josianne, « Étendre l’oreille », Le Soleil, Québec, 31 août, p.A14
2013 GENEST, Catherine, « L’oreille [é]tendue : un rallye d’art public dans St-Roch », Voir, Québec, 29 août (web)
2013 LORD, Marie-Ève, « L’oreille [é]tendue le temps d’une ballade », Evœlume, Québec, 16 septembre (web)
2013 « Prêter l’oreille à la ville », Radio-Canada, Arts et divertissements, 30 août
2013 Radio-Canada, Téléjournal, Québec, 29 août

Images

Les artistes

Partenaires financiers

AVATAR
La ville de Québec, arrondissement la Cité-Limoilou

The extended ear, 2013

Public art installation
MATERIALS: paper, epoxy resin, aluminium, galvanized steel, plastic

L’oreille [é]tendue (the extended ear) is a sound itinerary with 20 audio devices disseminated on 8 outdoor sites located between parc Victoria and bassin Louise in Quebec City, where hearing aids await the ear. These auditory points, selected to represent a diversity of urban sound atmosphere, prompt walkers to become aware of the sound events that usually go unnoticed. Each site has its own features, acoustic effects, colors and atmosphere. Through this designated itinerary scattered with hearing aids, walkers are invited to immerse themselves in an open, diversified acoustic landscape which they are a part of.

Presentation

2013 Eight exterior locations in Quebec City (Canada) Map identifying the various places

Reviews — Electronic Media

2014 POIRIER, Josianne, « Le paysage sonore comme matière », Espace, no 108, automne 2014, pp. 39-43
2014 DURAND, Guy Sioui, « Transferts d’expériences : Autour du feu, en classe ou en résidence », Inter Art Actuel, no 116, hiver 2014, pp. 9-13
2013 DELGADO, Jérôme, « Le centre audio Avatar défonce le mur du son », Le Devoir, Montréal, 20 septembre, cahier b, p. B1
2013 DESLOGES, Josianne, « Étendre l’oreille », Le Soleil, Québec, 31 août, p.A14
2013 GENEST, Catherine, « L’oreille [é]tendue : un rallye d’art public dans St-Roch », Voir, Québec, 29 août (web)
2013 LORD, Marie-Ève, « L’oreille [é]tendue le temps d’une ballade », Evœlume, Québec, 16 septembre (web)
2013 « Prêter l’oreille à la ville », Radio-Canada, Arts et divertissements, 30 août
2013 Radio-Canada, Téléjournal, Québec, 29 août (35:25 à 37:35)

Images

The artists

Financial supports

AVATAR
La ville de Québec, arrondissement la Cité-Limoilou